Le concours d’entrée

image..Consulter les dates des prochains concours

 .Aucun diplôme n’est requis pour se présenter au concours ..d’aide-soignant. Le candidat doit être âgé au minimum de 17 ans ..à la date prévue d’entrée en formation.

..Ce concours est une étape obligatoire pour accéder à la formation   d’aide-soignant, sauf exceptions* et comporte deux parties :

 Epreuve écrite** (2 h)

  • A partir d’un texte d’ordre sanitaire et social

– dégager les idées principales
– commenter les aspects essentiels

  • Une série de dix questions

– 5  sur des notions de biologie humaine
– 3 sur les quatre opérations numériques (addition, multiplication, soustraction, division)
– 2 sur les exercices mathématiques de conversion

Une note supérieure ou égale à 10/20 donne accès à l’entretien d’admission.

Entretien oral d’admission avec un jury de deux personnes (30 mn)

  • Exposé à partir d’un thème du domaine sanitaire et social
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant.

Procédure de déroulement de l’épreuve orale à l’IFAS Agespa

Les candidats aux épreuves d’admission présentant un handicap peuvent déposer une demande d’aménagement des épreuves. Ils doivent adresser leur demande à l’un des médecins désignés par la Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes Handicapées et en informer l’Agespa.

Les Résultats

Une note inférieure à 10/20 est éliminatoire.
A l’issue de ces épreuves, le jury établit le classement en fonction des notes obtenues et du nombre de places offertes au concours. Une liste principale et une complémentaire sont établies.

Tous les candidats sont informés par écrit de leurs résultats, qui peuvent également être consultés sur le tableau d’affichage de l’Agespa.

Tout candidat classé sur la liste principale ou sur la liste complémentaire doit confirmer par écrit son souhait d’entrer en formation dans les dix jours qui suivent les résultats du concours. Dans le cas contraire il perdra sa place, qui sera alors proposée aux candidats inscrits sur la liste complémentaire.

Les résultats des épreuves de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle ces épreuves ont été organisées.

Report d’admission

Un report d’admission peut être accordé par la direction de l’institut de formation dans certaines situations :

  • Congé maternité, rejet de la demande de mise en disponibilité, garde d’un enfant âgé de moins de 4 ans (report de droit d’un an renouvelable une fois)
  • Rejet du bénéfice de la promotion professionnelle ou sociale, rejet de la demande de congé individuel de formation professionnelle (report de droit d’un an renouvelable deux fois)
  • En cas de maladie, d’accident ou si le candidat apporte la preuve que tout autre évènement grave lui interdit d’entreprendre ses études au titre de l’année en cours

Toute personne ayant bénéficié d’un report d’admission doit confirmer son intention de reprendre sa scolarité à l’Agespa au plus tard trois mois avant à la rentrée suivante.

*Sont dispensées du concours et de certains modules de formation (mais doivent passer un entretien de sélection)  :

  • Les personnes titulaires du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (validation des modules 1 et 3)
  • Les personnes titulaires du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale ou de la Mention Complémentaire Aide à Domicile (validation des modules 2, 3, 6 et 8)
  • Les personnes titulaires du Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique (validation des modules 2, 3 et 6)
  • Les personnes titulaires du Diplôme d’Etat d’Ambulancier (validation des modules 1, 3, 6 et 8)
  • Les personnes titulaires du Titre Professionnel d’Assistant(e) de Vie aux Familles (validation des modules 2, 3, 6, 7 et 8)
  • Les candidats titulaires de la VAE aide-soignant

**Sont dispensés de l’épreuve écrite (sous réserve de présentation du diplôme original) :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme  homologué au niveau IV (Bac, BTS…) délivré dans le système français (de formation initiale ou continue)
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué de niveau V (BEP sanitaire et social, CAP petite enfance…) délivré dans le système français (de formation initiale ou continue)
  • Les candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme étranger leur permettant d’accéder à des études universitaires
  • Les étudiants ayant suivi une première année en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers)